La Vitrine Pédagogique de la Montérégie

 

Continuité entre le préscolaire et le premier cycle

Référentiel pour guider la mise en oeuvre d’actions qui favorisent une continuité entre le préscolaire et le premier cycle


Principes qui orientent nos actions concertées

Conditions à développer pour favoriser un travail en partenariat

Retombées de notre travail en partenariat

Exemples de stratégies d’enseignement sollicitées par notre travail en partenariat

Illustrations d’actions (sur une autre page)

Macroplanification des apprentissages et de l’évaluation

Bibliographies (sur une autre page)

* Les informations présentes sur cette page sont aussi disponibles dans des documents que vous pouvez télécharger et éditer à l’aide des liens qui se trouvent au bas de la page.

Auteurs de ces ressources




Principes qui orientent nos actions concertées

• Adhérer à une vision socioconstructive de l’apprentissage où l’élève
- mobilise ses ressources
- développe un esprit chercheur
- construit de nouvelles connaissances à partir de ses essais
- est donc le premier artisan de ses apprentissages
• Se préoccuper de proposer des situations d’apprentissage et d’évaluation réelles et signifiantes
• Analyser ses pratiques pédagogiques en vue de les améliorer
• Mettre la littérature au cœur des situations d’apprentissage et d’évaluation







Conditions à développer pour favoriser un travail en partenariat

a) Concernant la direction

- Adhérer au projet
- Soutenir les enseignantes
- Offrir du temps de libération pour planifier
- Assurer un suivi et une diffusion

b) Concernant l’équipe

- Développer un esprit d’équipe entre les enseignantes pour favoriser la communication et la collaboration
- Instaurer un climat qui favorise la complicité et la confiance
- Faire preuve de souplesse dans sa gestion de classe
- Développer une compréhension commune du Programme de formation afin de faire ressortir les points de convergence entre le programme du préscolaire et celui du primaire
- Se donner des buts communs
- Partager nos expertises, nos ressources, nos outils
- Accepter de décloisonner des groupes pour vivre des activités pédagogiques et sociales
- Aménager l’horaire pour permettre la tenue de rencontres
- Déterminer des dates de rencontre et du temps de planification
- Planifier des sujets de discussion
- Planifier conjointement des situations d’apprentissage et d’évaluation en tenant compte des caractéristiques de l’élève (connaissances antérieures, styles d’apprentissage, intérêts, rythmes, ...) et de son milieu de vie
- Lors de la planification, se préoccuper constamment des actions posées au préscolaire qui favorisent les apprentissages lesquels seront poursuivis au 1er cycle du primaire
- Sensibiliser les enseignantes aux composantes de l’émergence de l’écrit et à leur importance dans le développement langagier de l’enfant

c) Concernant les parents


- Informer les parents










Retombées de notre travail en partenariat

a) Concernant l’élève

Plan socio-affectif Plan cognitif
- Entraide entre les élèves- Complicité entre les élèves- Sentiment d’appartenance soutenu (ex. : Les enfants de 5 ans sont moins isolés sur la cour.)- Estime de soi rehaussé- Ouverture aux autres- Respect des différences- Engagement marqué des garçons- Relation accrue- Démystification du « Je sais lire en 1re année »
- Questionnement de l’élève (métacognition)
- Prise de conscience de ce que l’élève connaît



b) Concernant l’enseignante

- Soutien particulier pour les élèves en difficulté
- Entraide entre les enseignantes. Cette entraide fut très appréciée entre autres par les enseignantes du préscolaire qui sont souvent isolées
- Enseignement de processus et de concepts en continuité
- Démocratisation entre préscolaire / 1er cycle
- Meilleure connaissance des élèves
- Aide à la transition
- Pratiques d’enseignement confrontées et analysées au regard de l’enseignement de la lecture : processus, stratégies, matériel adéquat (mêmes pictos, référentiels, ...)
- Utilisation des mêmes pictogrammes qui facilite le passage d’une année à l’autre (continuité dans le parcours scolaire)

C’est ensemble que l’on apprend à lire seul, à écrire seul, ...








Exemples de stratégies d’enseignement sollicitées par notre travail en partenariat

• Cibler des intentions éducatives et pédagogiques pour guider nos interventions

• Raconter et lire des histoires tous les jours
• Utiliser un référentiel commun pour favoriser l’apprentissage, par exemple : des illustrations pour les graphèmes, le schéma narratif, une routine, ...
• Donner une vision d’ensemble de la situation
• Proposer des déclencheurs stimulants pour susciter l’engagement de l’élève dans la réalisation de sa tâche
• Prendre le temps d’activer les connaissances antérieures de l’élève et en tenir compte tout au long des activités
• S’assurer que l’élève comprenne le sens et le but de la tâche
• Encourager l’élève à référer à ses ressources, à ses outils, par exemple un abécédaire
• Annoncer les critères d’évaluation
• Amener l’élève à garder des traces de ses apprentissages pour l’aider à reconnaître ses forces et à cibler des défis
• Proposer un matériel adéquat et diversifié pour soutenir l’apprentissage
• Poser des questions ouvertes
• Illustrer des démarches pour aider l’élève à réaliser une tâche
• Mettre des livres en réseau pour favoriser l’apprentissage
• Rendre l’élève conscient des stratégies qu’il mobilise pour comprendre ce qu’on lui lit ou ce qu’il lit, ce qu’il écrit
• Favoriser la formulation d’hypothèses, d’anticipations avant et pendant la lecture

• Lire de façon animée pour nourrir l’intérêt de l’élève face à la lecture
• Développer la conscience phonologique
• Observer les élèves au regard des critères d’évaluation
• Aider les élèves à découvrir le principe alphabétique
• Encourager les élèves







Illustrations d’actions
Les illustrations d’actions se trouvent sur cette page











Bibliographies
Les bibliographies se trouvent sur cette page